Le métier d'Expert en Automobiles

L'origine du métier d'Expert en Automobiles est lié à l'évolution du parc automobile et l'obligation de s'assurer

Dans les années 1955, seul 4 millions de véhicules étaient recencés sur les routes françaises, 15 ans après en 1970 près de 12 millions.

De nos jours + de 30 millions.

Depuis 1959, l'assurance devient obligatoire. La signature en 1960 de la convention expertise permet de confier à un Expert unique l'organisation de l'expertise du véhicule endommagé dont le rapport est en principe accepté de tous à cette période.

Rapidement la sécurité sur les routes se dégrade, le nombre d'accident augmente vertigineusement.

 Les assureurs et le gouvernement doivent s'organiser rapidement pour réglementer la profession. C'est finalement en 1972 que le titre d'Expert en Automobiles est désormais sanctionné par un examen théorique et pratique, le Brevet Professionnel d'Expert en Automobiles. A partir de cette date seront réputés Expert en automobiles ceux justifiants:

- d'être inscrit sur la liste nationale des Experts en Automobiles

- d'être titulaire d'un diplôme figurant sur la liste énoncée par décret

- être patenté ou salarié en qualité d'Expert en Automobiles depuis au moins 4 ans.

La loi de 1972 a révélé une importante carence sur l'exercice de l'activité qui n'était pas exclusivement consacrée à ceux ayant le titre.

Ceci a eu pour effet de permettre à des garagistes, des contrôleurs par exemple de procéder à des expertises sans présenter les garanties indispensables de compétences, de probité et d'indépendance.

Pour palier à cette énorme carence, le législateur décide d'ajouter en 1985 que l'exercice de la profession ne peut être possible qu'en ayant le Brevet Professionnel d'Expert

1985, le Contrôle Technique devient obligatoire, une double action dans le but de mieux contrôler l'état général des véhicules immatriculés en France.

Après avoir fixé les règles d'exercice en 1985, l'Expert est placé dans un rôle sécuritaire. Le suivi des Véhicules jugés  Gravement Accidentés est mis en place.

A partir de 1993, un décret d'application encadre le suivi de réparation des véhicules économiquement non réparable. La procédure V.E.I. encore présente aujourd'hui concerne environ 10% des véhicules sinistrés. Jusqu'en 1993, la remise en circulation n'était pas encadrée. Depuis 1993, l'expert a un rôle déterminant. Il devra confirmer ou adapter le mode de réparation retenue dans le premier rapport d'expertise. Par la suite, conjointement avec le réparateur, l'expert partagera les responsabilités sur la qualité des réparations entreprises.

Nous verrons par la suite que le métier d'expert est un métier qui demande toujours autant à s'adapter en fonction du parc automobile, des assureurs mais aussi des dernières technologies. L'Intelligence Artificielle s'est insérée dans les véhicules mais aussi dans la façon d'examiner ou chiffrer un véhicule sinistré.

Quand plus de 20 % de l'activité se retrouve aujourd'hui chiffrée par des automates, l'Expert voit son champs d'activité se limiter vers les assureurs.

Lorsque que j'ai débuté l'expertise automobile en 2000, nous étions dans une forme de mutation technologique, aujourd'hui c'est toujours le cas, l'expert est toujours présent, les cahiers des charges des assureurs sont de plus en plus exigeants pour un cout moyen de prestation qui a chuté de près de 20 %. 

Le gouvernement a besoin de s'appuyer sur les Experts en automobiles pour assainir leur parc, diminuer le nombre de mort sur les routes avec des véhicules mieux contrôlés mieux réparés.

En 2009 est mis en place une nouvelle règlementation disponible sur le code de la route, la procédure VE pour Véhicule Endommagés.

A partir de cette date, l'Expert en Automobile est devenu un acteur majeur de la politique de sécurité routière en France et via son intermédiaire devra s'appliquer des procédures strictes de suivi de réparations de véhicules présentant un caractère de dangerosité tel que défini notamment dans les articles L. 327-1 à L. 327-6 et R. 327-1 à R. 327-6 du code de la route.

Vous pouvez consulter notre rubrique destiné au SUIVI VE en cliquant ici : Suivi VE VEI

 

Visiteurs

Nous avons 156 invités et aucun membre en ligne